Radios

Articles journaux

JIJEL: 400 milliards pour l’entretien des routes endommagées par les intempéries

EDITION 11 08 12Plusieurs tronçons de routes, au niveau de certaines communes montagneuses de la Wilaya, ont été coupées suite aux inondations et glissements de terrains provoqués par les fortes chutes de pluie et de neige, qui ont affecté la wilaya de Jijel, au début du mois de février de cette année, sans pour autant oublier les perturbations du trafic routier au niveau de plusieurs endroits à travers la wilaya pendant cette même période.

En savoir plus...

Articles de presse nationales

L’art de faire apprécier les vers

poetesse 2615521 465x348pNative de Jijel, Nina Lys Affane, de son vrai nom Badia Affane, est une poétesse qui a l'art de faire apprécier ses vers. Composés dans un style poétique sublime, ces vers sont applaudis à chaque fois qu'ils sont déclamés ! Son parcours se résume à des études en langue française avant d'enseigner des années durant pour enfin se découvrir une vocation de journaliste.

En savoir plus...

Articles de presse étrangères

NINA LYS BADIA AFFANE - LivreParis

livre paris

Nina Lys Badia Affane - Livre Paris 2016Après des études de Lettres et une première carrière dans l'enseignement, Nina Lys Badia Affane décide de se consacrer au journalisme et à la poésie, qui représente pour elle un moyen de façonner le monde avec sensibilité et beauté.

Primée au Festival de Poésie de Constantine en 2011, elle est élue « poétesse d'honneur » et récompensée pour son œuvre à l'occasion de la Journée mondiale de la Poésie au Festival de Poésie du Maroc en mars 2015.

En savoir plus...

EDITION 07 08 12Une femme de 50 ans, mère de 7 enfants, a mis fin à ses jours par pendaison·
Accidents tragiques pendant ce mois sacré
La localité de M’harka, relevant de la circonscription d’El-Ancer situé à 40 kilomètres du chef lieu de la wilaya de Jijel a été plongée dans la consternation en apprenant, le suicide par pendaison à son domicile d’une femme B.K âgée de 50 ans et mère de 7 enfants.

Les problèmes conjugaux sont à l’origine de ce drame, il s’agit, selon notre source d’information, d’une dispute verbale entre le mari et la victime. L’objet de cet incident est probablement un problème familial. En effet, la victime s’est retirée dans un lieu, a proximité de la maison pour se donner la mort en se pendant avec une corde. Ce phénomène de suicide qui se propage n’est qu’une preuve de la vie humaine qui se banalise sérieusement de jour en jour dans notre pays. Elle a été évacuée vers l’Hôpital d’El Milia avant d’être transférée vers l’hôpital de Constantine pour une autopsie. Les services de la Gendarmerie Nationale ont ouvert une enquête pour déterminer les causes exactes du drame. D’autre part, nous avons appris, que suite à deux accidents de la route, cinq citoyens ont été admis à l'hôpital de Taher dans un état critique. Il s’agit du chauffeur d’un véhicule léger qui a été blessé dans un premier accident, survenu à El-Kennar, au moment de la rupture du jeûne. Le deuxième accident, a eu lieu au centre de Taher où deux motocyclettes accompagnés de passagers se sont fortement percutées dans un carambolage, les jeunes souffrent de nombreuses fractures.
* Nina Lys AFFANE