Radios

Articles journaux

Violents affrontements entre les habitants de village Moussa et les commerçants informels de fruits et légumes

EDITION 05 08 12JIJEL
Violents affrontements entre les habitants de village Moussa et les commerçants informels de fruits et légumes
La saleté a gaché la vie quotidienne des citoyens résidant le quartier Est de village Moussa (jijel) , l’insalubrité a gangréné les rues et les trottoirs de la cité », nous ont dit les jeunes rencontrés sur les lieux . En effet, ces commerçants qui arrivent quotidiennement tôt le matin de tous les coins de la wilaya, stationnent leurs camions l’un à côté de l’autre, provoquant un véritable tapage puis s’installent et étalent leurs marchandises sur les trottoirs, devant les entrées des immeubles, des maisons, les établissements scolaires et même des adminstrations de l’exécutif de la wilaya.

En savoir plus...

Articles de presse nationales

Note de lecture, A la lisière du temps


actualite2[90427]La poétesse Nina Lys Affane aborde, à travers un recueil de poèmes intitulé A la lisière du temps, paru chez l'Entreprise nationale d'édition et de publicité (ANEP), la question de la perception de la vie et l'origine de la beauté, dans une poésie en vers chatoyante, truffée de bon sens et de rayonnement émotionnel.

En savoir plus...

Articles de presse étrangères

NINA LYS BADIA AFFANE - LivreParis

livre paris

Nina Lys Badia Affane - Livre Paris 2016Après des études de Lettres et une première carrière dans l'enseignement, Nina Lys Badia Affane décide de se consacrer au journalisme et à la poésie, qui représente pour elle un moyen de façonner le monde avec sensibilité et beauté.

Primée au Festival de Poésie de Constantine en 2011, elle est élue « poétesse d'honneur » et récompensée pour son œuvre à l'occasion de la Journée mondiale de la Poésie au Festival de Poésie du Maroc en mars 2015.

En savoir plus...

EDITION 10 11 12Pas moins de Seize constructions illicites ont fait l’objet d’une opération de démolition au lit dit « Merigha », dans la commune côtière d’El Aouana située à 20 km à l’Ouest du chef lieu de la wilaya de Jijel, a-t-on précisé à la cellule de communication de la wilaya.

Cette opération effectuée le jeudi 08 Novembre par les services de la commune assistés des forces de l’ordre, entre dans le cadre de la lutte contre les constructions illicite. Les instructions sont données et rappelées aux autorités locales pour démolir systématiquement ces constructions illicites qui occupent des espaces publics, défigurent l’environnement et exposent les habitants aux catastrophes naturelles (inondations, affaissements etc…) et aux fléaux sociaux. Cette action vise également à lutter contre les pratiques spéculatives sur le foncier, un phénomène qui a pris de l’ampleur ces dernières années dans la wilaya de Jijel.
Nina Lys AFFANE