Radios

Articles journaux

Un mort et deux blessés dans l'explosion d'une bombe à Texenna

EDITION 01 08 12JIJEL
Un mort et deux blessés dans l'explosion d'une bombe à Texenna
Un groupe armé activant sur l’axe Texenna - Djimla a fait exploser ce Mardi 31 juillet à 14 heures, une bombe artisanale qui ciblait une patrouille de gendarmerie. Cette dernière escortait les travailleurs étrangers exerçant au barrage de Tabellout situé à 40 Km au Sud du chef lieu de la wilaya de Jijel. Cet acte criminel a causé la mort d’un chauffeur et deux autres blessés évacués à l’hôpital Mohamed Seddik Benyahia à Jijel. Aucune précision n’a été fournie concernant les circonstances de cet attentat.

En savoir plus...

Articles de presse nationales

Sensibilité de l’âme et tendresse des mots

la cite 05 2015

24/05/15 LACITE
Sensibilité de l’âme et tendresse des mots
La langue n’est pas la finalité du travail de Nina. Ce sont certes des mots alignés, mais c’est aussi un sens, un message qui est transmis au travers de l’alignement des consonnes et de voyelles peintes à la couleur Afane. Mais pas seulement. Nina transmet aussi des émotions. Des sentiments sortis du plus profond d’elle-même, afin de partager ce qui la travaille, ce qui la traverse et qui suscite en elle des réactions auxquelles elle donne forme, en y accolant des mots, des phrases et des expressions qu’elle seule sait organiser au fil de sa sensibilité.

En savoir plus...

Articles de presse étrangères

NINA LYS BADIA AFFANE - LivreParis

livre paris

Nina Lys Badia Affane - Livre Paris 2016Après des études de Lettres et une première carrière dans l'enseignement, Nina Lys Badia Affane décide de se consacrer au journalisme et à la poésie, qui représente pour elle un moyen de façonner le monde avec sensibilité et beauté.

Primée au Festival de Poésie de Constantine en 2011, elle est élue « poétesse d'honneur » et récompensée pour son œuvre à l'occasion de la Journée mondiale de la Poésie au Festival de Poésie du Maroc en mars 2015.

En savoir plus...

EDITION 11 11 12La wilaya de Jijel rend hommage au martyr Rouibah Hocine
Al’occasion du 52ème anniversaire de la mort du Commandant Rouibah Hocine, tombé au champ d'honneur à Ain Labna, le 9 novembre 1960, une cérémonie de commémoration a été organisée, ce jeudi 08 novembre 2012.

La cérémonie s’est déroulée au niveau du siège de l’APC de Jijel en présence du Wali, des autorités civiles et militaires, de membres de la famille révolutionnaire et de nombreux citoyens. Une allocution prononcée en la circonstance, a retracé le parcours exceptionnel de ce vaillant combattant, et a mis en exergue les vertus du Martyre qui s’est sacrifiés pour que vive l'Algérie libre et indépendante. Né le 22 juin 1922 à Jijel, le Martyr, a reçu son enseignement dans une des écoles de la ville qu'il quitta avec le niveau de la terminale. Issu d'une famille de commerçants, dés qu'il eut atteint sa majorité il travailla au sein de leur commerce familial. Depuis son jeune âge, il avait des tendances politiques qu'il concrétisa en adhérant au parti du peuple Algérien (PPA) en 1943, très vite il accéda au poste de responsable de la cellule de Jijel Le 14 mai 1945, le jeune Hocine Rouibah fut arrêté par les autorités coloniales et incarcéré a la caserne militaire de Jijel pendant trois mois environ, il fut transféré par la suite au camp de concentration du plateau de Mansourah a Constantine et, aussitôt libéré au mois d'août de la même année, il poursuivit son métier de commerçant avec son frère. Vers la fin de l'année 1945 et le début de 1946, il rejoint les rangs du parti du MTLD (Mouvement du Triomphe des Libertés Démocratiques) aux côtés du militant Mohamed Belouizdad qui était en visite à Jijel dans le cadre de l'organisation du parti. Après un parcours exceptionnel de militantisme sans interruption jusqu’au déclenchement de la révolution, où il fut arrété à maintes reprise par l’armée coloniale, il revient à sa ville natale, il devint responsable de la Kasma qui s'étendait jusqu'a El-Aouana et jusqu'au Douar des Beni-Belaid (commune d'El-Anser, Daïra d'El- Milia.) Le 04 novembre 1954, il fut arrêté encore une fois par les autorités coloniales et fut libéré mais ne resta pas longtemps et fut arrêté une nouvelle fois le 22 décembre 1954 et incarcéré a la prison d'El-Koudia de Constantine pour un mois, il fut ensuite transféré a la prison Barberousse. Le Moudjahid Hocine Rouibah a accédé à des postes de responsabilité; responsable de région en premier lieu. Le martyr se distinguait de ses compagnons de lutte par ses qualités morales et son abnégation; ne s'étant jamais marié, il disait toujours qu'il a épousé la politique en réponse aux propositions de mariage. En conclusion, le Commandant Hocine Rouibah a joué des rôles très importants et cela jusqu'au dernier moment de sa vie. Il tomba au champ d'honneur le 09 novembre 1960 à Ain Lebna après avoir livré un combat acharné aux armées françaises qui cernaient la région en usant de leurs moyens les plus destructeurs. Gloire aux Martyrs de la Révolution.
Nina Lys AFFANE

 

EDITION 11 11 12Programme d’urgence pour l’énergie électrique dans la wilaya de Jijel
Un programme d’urgence pour la réalisation de 225 postes de distribution publique au niveau des 28 communes que compte la Wilaya, dont 01 poste de 400/200 kv à Ouled Yahia et 03 postes 60/30 kv à Djemaa Beni H’bibi, El Aouana et Ziama Mansouriah, a été mis en exécution pour le renforcement et l’amélioration de la situation du réseau électrique de la Wilaya de Jijel, A cette occasion, Monsieur Ali Bedrici, Wali de Jijel a présidé, une réunion de coordination au niveau du siège de la Wilaya en présence du Directeur de l’Energie et des Mines, du Directeur de Sonelgaz et des Chefs de Daira. Ces derniers ont été instruit par le Wali, à l’effet de procéder aux choix de terrain dans les meilleurs délais tout en insistant sur la nécessité d’impliquer les citoyens pour la réussite de ce programme et ce en raison des multiples oppositions enregistrées. Concernant les délais de réalisation de ces postes, on prévoie l’achèvement de 60 postes à la fin du mois de Mai 2013 comme première urgence et le reste à la fin de l’année 2013 ou début de l’année 2014.
Nina Lys AFFANE